Reconversion professionnelle: quelles informations mettre dans le CV ?

S’engager dans une reconversion professionnelle n’est pas simple. Cela demande une bonne réflexion et cela ne doit pas se faire sur un simple coup de tête. De plus, si vous avez quitté votre dernier emploi pour une raison qui n’en vaut pas la peine, cela pourrait tourner en problème. Ce qu’il faut donc si vous êtes enfin prêt de tourner vers une nouvelle page pour travailler dans d’autres secteurs de la vie, il vous faut rédiger avant tout un bon CV adapté à votre situation. Voici toutes les informations que vous ne devez pas manquer d’y mettre.

Un bon titre pour un bon CV

Faut-il le répéter plusieurs fois que la rédaction d’un CV n’est pas si facile qu’on le pense, surtout que le poste convoité est d’une responsabilité énorme. Eh oui, c’est encore plus difficile quand on a affaire avec une reconversion professionnelle. Quoi qu’il en soit, mettez en tête que ce genre de parcours n’est pas rare de nos jours. Beaucoup de gens se ruent vers la reconversion professionnelle pour bien des raisons. Ce qu’il faut pour réussir, c’est d’optimiser votre CV. Comment faire ?

A découvrir également : Comment se présenter à sa nouvelle équipe ?

Premièrement, optez pour un bon titre de CV. Il faut que ce dernier soit bien adapté à votre parcours, car c’est le premier élément que votre recruteur verra sur votre CV. Alors, autant y mettre toute votre chance. Pour pouvoir rédiger un bon titre en cas de reconversion professionnelle, sachez tout d’abord si le recruteur ne voit pas d’inconvénient à ce que vous y inscrivez le nouveau poste comme titre.

Par exemple, si vous avez été « secrétaire de direction » auparavant et que vous désirez devenir « community manager », vous ne pouvez pas écrire ce poste comme titre simplement comme ça. Si vous jugez que le responsable de recrutement n’est pas trop exigeant dans l’annonce, vous pouvez l’inscrire comme titre. Par contre, si ce n’est pas le cas, cherchez-en un autre titre qui pourra être aussi impactant que le poste convoité. Pour cela, vous pourrez vous inspirer des exemples de CV consultables en ligne.

A découvrir également : Qui convoquer à la première réunion du CSE ?

Une phrase d’accroche personnalisée

Après le titre vient la phrase d’accroche. Elle aussi doit attirer l’attention du lecteur, c’est-à-dire de votre recruteur. Vous devez donc y travailler longuement. À travers cette phrase d’accroche, vous devez donc être capable d’expliquer à votre recruteur de qui vous étiez auparavant et de qui vous rêvez de devenir maintenant. La phrase d’accroche d’un CV est le reflet de votre motivation pour le poste, mais aussi de la qualité de votre candidature parmi tant d’autres.

Prenons 2 exemples efficaces :

  • « Plusieurs années d’expérience dans le secrétariat m’ont permis d’acquérir des compétences diverses que je pourrai exploiter dans mes nouvelles missions » ;
  • « Mes 10 années d’expérience à l’accueil d’une mairie m’ont permis d’avoir une réelle approche des administrés. Ce qui est un atout pour moi pour m’exercer en tant que vendeur/vendeuse de prêt-à-porter. »

Vous l’avez compris, vous devez savoir parler de vos compétences à travers la phrase d’accroche de votre CV. Et elle doit aussi pouvoir montrer que vous êtes actuellement en mode de reconversion professionnelle et que vous disposez de tous les moyens d’y parvenir. Vous devez donc additionner votre phrase d’accroche classique d’une autre phrase qui parle de votre situation, comme :

  • « La formation que je viens de suivre pendant 3 mois viendra compléter les compétences et les connaissances que j’ai acquises durant mon parcours professionnel » ;
  • « Je viens de terminer le cursus de formation de vente qui me permet de penser que je serai immédiatement opérationnelle, et cela puisque j’ai aussi effectué plusieurs stages ».

Bref, la phrase d’accroche d’un CV pour une reconversion professionnelle réussie doit également comprendre des mots-clés qui prouvent votre intérêt pour le poste comme « motivé », « enthousiasme », ou encore « sérieux ».

Voici quelques exemples de phrase d’accroche avec des mots-clés en rapport avec la reconversion professionnelle :

  • « Particulièrement motivé pour le nouveau poste que vous avez proposé, je suis apte à vous servir et à assumer les responsabilités que vous allez m’attribuer » ;
  • « C’est avec un grand enthousiasme que j’entame une nouvelle carrière professionnelle qui pourra me permettre de m’épanouir professionnellement ».

Toutefois, même si vous êtes motivé pour un quelconque nouveau poste, reste à démontrer que vous avez également des compétences à vendre pour cela.

Lister les compétences professionnelles

Comme le titre et la phrase d’accroche, la rubrique des compétences professionnelles doit aussi être mise en valeur dans votre CV. Ce n’est pas possible que vous n’ayez pas de compétences ni d’expériences professionnelles puisque vous êtes actuellement en reconversion professionnelle. Cela laisse déjà à penser que vous avez des compétences affirmées sur certains postes.

Pour pouvoir lister parfaitement vos compétences professionnelles, commencez d’abord par lire l’ensemble de vos savoirs pour décider celui que vous allez rédiger en premier en haut. Normalement, dans un 2e temps, vous pouvez utiliser les compétences que vous pensez être transférables dans votre nouvelle carrière.

En voici quelques exemples :

  • Si vous avez fait de la vente, dites que vous avez une large connaissance du public et un atout relationnel ;
  • Si vous étiez un salarié d’une banque, annoncez dans votre CV que vous avez de bonnes connaissances que vous pourrez utiliser dans une compagnie d’assurance.

Vous pourrez également parler de vos connaissances langagières et informatiques dans la rubrique des compétences, car celles-ci sont standards pouvant servir dans n’importe quel poste. Quoi qu’il en soit, cela ne signifie pas que les compétences qui n’ont rien à voir avec le nouveau poste devront être abandonnées. Au contraire, elles viendront compléter vos compétences transférables.

Le parcours professionnel à ne pas négliger

Votre parcours professionnel est aussi très important à mentionner dans votre CV. Là, il faudra bien faire très attention, car votre parcours professionnel passé ne devra pas ressembler à celui que vous souhaitez atteindre actuellement. Votre recruteur, s’il est assez expert, pourra analyser votre parcours et déduire de lui-même un certain nombre de choses sur vous professionnellement.

Il devra mesurer votre aptitude à faire face aux problèmes, en analysant les circonstances qui vous ont obligées à changer de carrière professionnelle ou si vous avez déjà travaillé dans un secteur particulièrement exigeant ou concurrentiel. Il pourra également savoir si vous êtes habitué à des horaires contraignants ou à des rythmes difficiles. Bref, vous avez finalement compris que rien ne doit être laissé au hasard.

Business