Les méthodes de conservation du café en grain pour en préserver l’arôme

Le café est une boisson particulièrement appréciée pour ses arômes et ses saveurs. En grain, ce produit est particulièrement sensible et peut se détériorer rapidement s’il n’est pas conservé dans les meilleures conditions possibles. Comment donc le préserver le plus longtemps possible après avoir ouvert le paquet ou la boîte ? Voici quelques conseils pour protéger vos grains, moulus ou solubles, sans perdre leur qualité d’origine.

Les meilleurs contenants pour garder votre café frais

L’utilisation de contenants hermétiques est fondamentale pour sauvegarder la texture du café. Les bocaux en verre teinté ou les récipients en céramique offrent une protection efficace. Ils préservent l’intégrité des grains contre l’humidité, la lumière et l’air. Ces éléments peuvent endommager la qualité de l’aliment. Vous devez par ailleurs stocker votre café dans un endroit frais et sec, à l’écart des sources de chaleur telles que les appareils électroménagers. La température idéale pour la conservation se trouve entre 10 et 15 degrés Celsius. Les variations d’atmosphère sont également susceptibles d’affecter sa texture. Elles altèrent ses arômes, car les grains rancissent plus rapidement.

A lire également : Opter pour des volets roulants

Optez pour des contenants opaques, capables de bloquer la lumière qui permet de sauvegarder les huiles naturelles présentes dans le produit. Vous pouvez en apprendre davantage sur le café en grain Carte Noire ou de toute autre marque pour améliorer vos techniques de préparation des expressos. Ne gardez pas le produit dans son emballage d’origine après l’avoir ouvert et ne le refermez pas non plus avec une pince ou un trombone pour le protéger. Cette méthode de préservation n’est pas fiable. Même si l’ouverture paraît bouchée, l’air circule toujours entre l’extérieur et le café. La meilleure solution est d’utiliser une boîte pour y verser tout le contenu ou d’y ranger le paquet entier.

conservation café grains

A découvrir également : Les parcs de jeux et de loisir pour enfant : la tendance du moment

L’impact de la lumière et de l’humidité sur le café

L’éclairage intervient dans la dégradation des arômes du café. Les rayons ultraviolets altèrent certains composants organiques des grains. Ils réduisent la densité des nutriments présents dans le produit. Ceux-ci servent à maintenir l’originalité des saveurs. Les faisceaux lumineux accélèrent par ailleurs leur oxydation. Le contact avec une atmosphère humide favorise le développement de moisissures ou de bactéries, ce qui a une incidence sur le café. Ce phénomène peut conduire à la préparation d’un breuvage terne, dénué de sa richesse aromatique. Enfin, l’air ambiant et les rayons du soleil impactent les caractéristiques organoleptiques du café.

Techniques de conservation : du réfrigérateur au congélateur, bonne ou mauvaise idée ?

Les grains ont une propension à absorber les odeurs environnantes. Pour cette raison, leur entreposage dans le réfrigérateur n’est pas très recommandé. L’humidité présente dans cet espace froid peut nuire à la texture du produit. En ce qui concerne le stockage dans un congélateur, c’est une approche qui paraît viable. Ce contenant ralentit le processus de vieillissement du café.

Le principal inconvénient réside néanmoins dans le risque de condensation si les grains sont exposés à des changements de température. Cette réaction peut compromettre les saveurs et les arômes. Ces techniques de conservation ne sont pas les meilleures solutions, mais elles restent toutefois adaptées pour conserver le café pendant les moments de grande chaleur. Pour ce faire, mettez le paquet dans une boîte étanche pour empêcher l’infiltration de l’odeur des autres produits.

Actu