Manuela Escobar : biographie de la fille de Pablo Escobar

Connaissez-vous Manuela Escobar ? Âgée aujourd’hui de 38 ans, elle est la fille unique de Pablo Escobar. Très chouchoutée par son père durant son enfance, la jeune femme a mené une vie de rêve avant que celle-ci ne se transforme en cauchemar avec les poursuites et la mort de son père. Découvrez dans cet article la vie de Manuela Escobar.

La fille unique du seigneur de la drogue colombien

Manuela Escobar est la fille unique du célèbre seigneur de la drogue et narco-terroriste Pablo Escobar, aussi connu sous le nom de Roi de la cocaïne. Sa vie s’avère être une véritable mine d’or, car elle a vécu des choses qu’il nous est impossible d’imaginer dans les rêves les plus fous.

A voir aussi : Quel casino en ligne propose le retrait rapide ?

Elle était la petite princesse de son père. Pablo, considéré comme le bandit le plus riche de toute l’histoire, faisait tout pour satisfaire les caprices de Manuela.

Il est même allé d’après certains témoignages brûler 2 millions de dollars, juste pour garder sa petite fille au chaud. Manuela était gâtée par son père et avait toute la somptuosité à sa portée.

A découvrir également : Que porter un pantalon lorsque vous êtes petit et rond ?

Toutefois, sa vie parfaite a pris fin à la mort de son père abattu par la police colombienne quand elle n’avait que de neuf ans. Après cela, Manuela s’est vue obligée de fuir son pays, accompagnée de sa mère et de son frère pour éviter les représailles. Ils ont ainsi voyagé dans l’Equateur, au Brésil, en Afrique du Sud et au Pérou avant de trouver refuge en Argentine.

Manuela s’est trouvée une nouvelle identité et répond désormais au nom de Juana Manuela Marroquin Santos. Et depuis lors, elle a presque réussi à mener une vie sereine et privée loin des projecteurs.

Escobar biographie de la fille de Pablo Escobar

Sa vie de Princesse

Née le 25 mai 1984, Manuela est la fille de Pablo Escobar et de sa compagne Maria Victoria Henao. Son frère aîné, Juan Pablo Escobar Henao, architecte et auteur a aussi changé son nom en Sébastian Marroquin. À l’inverse des enfants de son âge, Manuela était scolarisée à la maison au lieu d’aller à l’école publique. Cette décision a été prise pour la protéger des ennemis de son père. En fait, elle a connu des moments de tension notamment lorsqu’une tentative de meurtre a été orchestrée contre son père.

Ce dernier a alors tenu pour responsable le trafiquant de drogue Hélmer Herrera, pour cette attaque. Manuela menait une vie de conte de fée lorsque son père était encore en vie. Pablo, considéré comme l’un des antisociaux et des narcoterroristes les plus craints et respectés à travers le monde était un père qui aimait faire plaisir à ses enfants.

Une fois, Manuela voulait avoir une licorne pour son anniversaire. Bien qu’impossible, Pablo créa une licorne à partir d’un cheval pour voir le sourire sur le visage de sa princesse.

De fille riche à la vie de réfugiée

La vie de Manuela a basculé à la mort de son père qui a été abattu au cours d’une fusillade par la police nationale colombienne le 2 décembre 1993. Elle n’eût pas d’autres choix que d’abandonner sa vie de luxe et de quitter la Colombie en 1995 avec sa mère qui porte désormais le nom de Maria Isabel Santos Caballero et son frère Juan.

Pour éviter d’éventuelles représailles de la part des ennemis de son frère, la famille Escobar s’est d’abord réfugiée au Mozambique, puis au Brésil.

Allant de pays en pays, ils sont arrivés à Buenos en Argentine avec des visas touristiques. Et c’est finalement là-bas que la famille trouvera la paix et s’installa en tant que citoyens en exil de Colombie. Depuis lors, elle a entamé un nouveau chapitre de sa vie.

Elle aimait tellement son père qu’elle dormait avec la chemise que Pablo portait son dernier jour. Elle avait aussi pris l’habitude de placer un morceau de barbe de son père sous son oreiller. En Argentine, elle a commencé à fréquenter l’école tandis que sa mère est devenue une grande entrepreneure immobilière.

Actu