Granulés de miscanthus : une alternative écologique pour le chauffage domestique

De plus en plus de personnes recherchent des alternatives écologiques et économiques aux systèmes de chauffage conventionnels, qui utilisent des combustibles polluants et excessivement coûteux.

Les granulés de miscanthus sont la meilleure alternative actuellement disponible sur le marché. Il s’agit de combustible de biomasse fabriqué à partir de sciure, de copeaux et de plaquettes de bois, qui génère une grande quantité de chaleur et très peu de déchets. Ils produisent une énergie renouvelable, propre et très efficace sur le plan énergétique.

A découvrir également : Les pannes fréquentes du chauffage électrique

Ce qu’il faut savoir du miscanthus

Le miscanthus (communément appelé herbe à éléphant) est une culture énergétique pérenne à haut rendement qui pousse à plus de trois mètres de hauteur et ressemble au bambou. La croissance rapide, la faible teneur en minéraux et le rendement élevé en biomasse du miscanthus en font un combustible de biomasse émergent.

La densité du miscanthus haché est d’environ 150 kg/M³, mais lorsqu’il est granulé, elle atteint 600 kg/M³. 1 tonne de miscanthus peut produire 4 MWh de chaleur, ce qui correspond à peu près à la chaleur produite par 400 litres de mazout.

Lire également : Quel type de fenêtre choisir pour votre salle de bain ?

En termes de prix, le miscanthus permet de réaliser d’importantes économies de combustible par rapport aux sources d’énergie fossile conventionnelles, telles que le mazout. Sous forme de paillis, le miscanthus permet d’économiser jusqu’à 87 % par rapport au mazout et, sous forme de granulés, il n’est pas rare que les économies atteignent 50 %. Le chauffage à la biomasse pourrait représenter jusqu’à 3 % des besoins énergétiques totaux dans certains pays d’Europe.

Le miscanthus comme combustible

Le miscanthus présente plusieurs avantages en tant que combustible, dont certains sont énumérés ci-dessous :

Production élevée de biomasse : le miscanthus a une production élevée de biomasse, ce qui signifie qu’une grande quantité de combustible peut être produite à partir d’une petite surface de terre.

Granulés de miscanthus une alternative écologique pour le chauffage domestique

Faible teneur en cendres et en humidité : le miscanthus a une faible teneur en cendres et en humidité, ce qui en fait un combustible plus efficace et moins polluant.

Faible teneur en soufre : le miscanthus a une faible teneur en soufre, ce qui signifie qu’il produit moins d’émissions de dioxyde de soufre et d’autres polluants.

Densité énergétique élevée : le miscanthus a une forte densité énergétique, de ce fait, il contient une énorme quantité d’énergie par unité de poids contrairement aux autres combustibles.

Durabilité : le miscanthus est une source d’énergie renouvelable, autrement dit, il ne s’épuisera jamais et il peut être cultivé de manière durable sans nuire à l’environnement.

Les granulés de miscanthus est-il une alternative économique et écologique ?

Les coûts élevés de l’électricité et du gaz ont poussé de nombreuses personnes à chercher des alternatives pour chauffer leur maison, l’une d’entre elles étant l’usage des granulés de miscanthus pour le chauffage domestique.  En 2022, leurs ventes ont augmenté de 40 %, car il s’agit d’une solution beaucoup plus économique et respectueuse de l’environnement que les combustibles fossiles.

Depuis de nombreuses années, les granulés de miscanthus sont plus  moins chers que le gaz naturel ou le mazout. En réalité, avec l’augmentation des coûts de l’énergie de près de 1000% en un an, cela a entraîné la plus grande croissance des installations de biomasse.

D’autre part, il est important de mentionner que l’utilisation de cuisinières à granulés ou de systèmes de chauffage à la biomasse représente un grand effort collectif pour décarboniser la planète. Selon l’association française Propellet, « en 2021, les granulés ont permis d’économiser 3,5 millions de tonnes de CO2 ».

De la collecte à la compression jusqu’à votre poêle à granulés, le cycle de vie d’un granulé de miscanthus génère peu de pollution atmosphérique et d’émissions de carbone, ce qui fait du chauffage à granulés de miscanthus une alternative plus écologique aux combustibles fossiles non renouvelables, tels que le pétrole, le charbon ou le gaz.

Bien entendu, il ne faut pas s’attendre à ce que le passage des granulés à base de bois aux miscanthus se fasse du jour au lendemain. Une possibilité pour cette transition serait de mélanger les cultures énergétiques avec les combustibles ligneux.

Maison