Médailles de baptême : 6 idées reçues à oublier

Bijou historique, traditionnel et riche de sens, la médaille de baptême fait l’objet de quelques idées reçues. Pour démêler le vrai du faux, voici 6 idées reçues – ou exagérées – sur les médailles de baptême.

La médaille est réservée à la cérémonie du baptême

Il est vrai qu’à l’origine, la médaille était principalement destinée à la cérémonie du baptême. Elle symbolisait l’entrée au sein de la communauté catholique. Pour autant, avec le temps, les coutumes ont évolué. Désormais, la médaille est toujours un bijou religieux à forte signification, mais c’est aussi un bijou comme les autres.

A lire également : Séparation de corps ou divorce : lequel choisir ?

Très raffinée, la médaille de baptême convient à de nombreuses occasions. Offrir une médaille de baptême est, par exemple, un excellent choix pour remercier une personne ou lui souhaiter un bon voyage.

La médaille de baptême est un bijou démodé

On entend parfois dire que la médaille de baptême – en tant que bijou – appartient à une époque révolue et qu’elle est maintenant démodée. C’est pourtant faux. En effet, comme en témoigne cet article du magazine Aleteia, la médaille de baptême constitue un bijou intemporel et rencontre un franc succès, y compris à côté de la dimension religieuse.

A lire en complément : Comment s’habiller pour cacher son ventre ?

Les médailles laïques sont faites uniquement pour les baptêmes civils

La médaille de baptême comporte un symbole pouvant être religieux ou laïc. Dans le cas des effigies religieuses, il s’agit généralement d’une représentation biblique ou traditionnelle : le Christ, la Vierge Marie, un ange ou encore un saint.

Dans le cas des représentations laïques, il s’agit d’un symbole qui n’est pas directement lié à la religion. Néanmoins, dans la grande majorité des cas, cette représentation a un sens dans la Bible ou dans la tradition chrétienne. C’est notamment le cas de l’agneau, de la colombe ou de l’arbre de vie.

Loin d’être réservées aux baptêmes civils, les médailles laïques se prêtent parfaitement aux cérémonies religieuses.

Toutes les médailles de baptême sont fabriquées en or jaune

Il est vrai que la plupart des médailles de baptême sont conçues en or. Ceci dit, une grande partie d’entre elles – et de plus en plus – sont faites en or blanc ou en or rose. Ces deux matières se distinguent par leur modernité et leur élégance.

Par ailleurs, il existe également des médailles de baptême en argent ou en vermeil. Enfin, certains fabricants proposent des bijoux encore plus originaux, comme la médaille recouverte de nacre.

Vous l’aurez compris : loin de se limiter à l’or jaune, les médailles de baptême peuvent être conçues avec des matériaux très divers.

Les médailles de baptême se ressemblent toutes

Certains pensent que les médailles de baptême sont toutes des bijoux de forme ronde, avec un style très classique et un symbole du Christ ou de la Vierge Marie. Mais en réalité, il existe de très nombreuses formes de médailles de baptême.

Par exemple, on retrouve un grand nombre de médailles de forme ovale, hexagonale ou encore en nuage. Certaines médailles ne comportent même pas de symboles, ou sont de taille particulièrement imposante.

En conclusion, il existe une multitude de médailles de baptême, pour tous les goûts et tous les styles.

On ne peut rien graver d’autre qu’une date sur la médaille de baptême

La tradition préconise de graver une date sur la médaille de baptême : il peut ainsi s’agir de la date de naissance de la personne, ou de la date de la cérémonie elle-même. Cependant, il est parfaitement possible de faire graver autre chose sur le bijou.

Par exemple, il peut s’agir du prénom, d’un surnom ou même de quelques mots riches de sens. C’est d’autant plus vrai si la médaille est offerte comme un cadeau d’amour, d’amitié ou encore de remerciement.

Source : Augis 

Famille