L’effet d’entourage du CBD

Tous les mois, les recherches des scientifiques qui étudient les cannabinoïdes révèlent les aspects respectifs de chacun d’entre eux. Ainsi, le CBD fut discerné et plusieurs gammes de produits dérivés ont été conçues. Les cannabinoïdes qui composent la plante de chanvre sont complémentaires les uns des autres. Ce procédé naturel qui lie chaque substance est appelé effet d’entourage. Que constitue cette association et quelle est sa conséquence ?

L’effet d’entourage : explications

Vous n’êtes pas sans savoir que le cannabis est une plante qui présente une multitude de variétés. Cette diversité biologique, presque sans limites, du chanvre ne se cantonne pas uniquement aux diverses espèces de cannabis. Effectivement, elle est au centre d’intérêt dans la composition de la plante elle-même. Plus concrètement, il n’y a qu’à se référer au grand nombre de cannabinoïdes qui composent le cannabis. Parmi ces cannabinoïdes, il en a deux qui sont les plus connus, c’est-à-dire le CBD et le THC. Mais il y a également le CBC, le THCV, le CBDV, le CBG et plusieurs autres cannabinoïdes. Les bienfaits et vertus thérapeutiques de ces cannabinoïdes sont distinctifs pour chacun et diffèrent en fonction du taux de présence de chacun dans la plante. Le THC, par exemple, produit l’effet « high » et l’accoutumance, qui naît de la consommation de cannabis. Quant au CBN, au CBD et au CBC, ils n’entraînent aucune action psychotrope et ne constituent aucun danger pour la santé. Néanmoins, les cannabinoïdes ne sont pas les uniques molécules naturelles ayant ces mêmes effets. En effet, ceux-ci viennent s’associer à ceux des autres agents actifs présents dans le cannabis, les terpènes. Ces derniers se réfèrent à un des systèmes d’auto-immunité dont la totalité des végétaux sur terre est pourvu. Outre le fait de transformer totalement l’odeur et le goût d’une plante, les terpènes permettent à la plante de résister à certains parasites et virus au moment de la pousse, mais aussi d’être résistante face à diverses températures. Les terpènes privilégient également la pollinisation de l’ensemble des plantes de la terre, car elles font office d’alarme pour certains insectes pollinisateurs à l’instar des abeilles notamment.Pour en savoir plus sur l’effet d’entourage du cannabis, ce fut un scientifique israélien spécialisé dans le cannabis le premier à apporter la définition de l’effet d’entourage. Ainsi, l’effet d’entourage se réfère à la manière synergique dont les composants du cannabis affectent et réagissent les uns avec les autres dans le but d’apporter au consommateur différentes vertus. D’après le scientifique, cet effet d’entourage apporte plusieurs possibilités inédites à la science. Par ailleurs, quelques mélanges de cannabinoïdes et terpènes particuliers offrent une possibilité supplémentaire qui permet plusieurs champs possibles pour la science. Ainsi, cette dernière pourra mieux orienter ses recherches au sujet du traitement de certaines pathologies et du soulagement de plusieurs de leurs symptômes. Le psychopharmacologue Ethan Russo effectue des travaux allant dans ce sens. Ce scientifique a longuement œuvré pour la conception et l’analyse du Sativex, un médicament à partir du CBD réservé aux personnes qui souffrent de sclérose en plaques.

A découvrir également : Comment choisir sa mutuelle retraite ?

Le CBD et l’effet d’entourage

Bien que, de base, les aspects de l’effet d’entourage et les études qu’ils ont encouragé soient plus pertinents dans les secteurs pharmaceutique et médical, être mieux renseigné par rapport à ce sujet peut s’avérer bénéfique pour un consommateur de CBD. En effet, l’animation de l’effet d’entourage pendant une prise de cannabidiol est poussée par l’existence en grande quantité de flavonoïdes et de terpènes. Pour le CBD, les terpènes essentiels sont le myrcène, le pinène et le limonène. Outre le fait d’être responsables des teintes capiteuses et gustatives de la plante, ces terpènes sont également connus pour leurs vertus anti-stress, leur action contre l’anxiété et les inflammations. En ce qui concerne les flavonoïdes, leurs propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires viennent également interférer avec les cannabinoïdes. Les produits du cannabidiol qui facilitent le plus cet effet d’entourage sont les CBD qualifiés de « full Spectrum », avec une synergie cannabinoïde/flavonoïdes plus actifs. Les huiles de CBD classiques et les cosmétiques à base de CBD sont, quant à eux, très efficaces pour bénéficier de la totalité des bienfaits du CBD. Leur usage local leur permet d’être très actifs contre les douleurs musculaires et chroniques. Une autre preuve qu’un choix averti par rapport à la qualité et les effets des produits CBD est hautement conseillée. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de découvrir toutes les gammes de produits cannabidiol dans les CBD-shop ou encore en ligne. Ces produits dérivés respectent la législation en vigueur par rapport au CBD. Vous pourrez profiter de toutes les vertus médicinales du CBD, notamment celles contre le stress. Par ailleurs, le CBD agit sur les douleurs musculaires et pour le traitement de certaines pathologies.

A lire également : Conseils pour bien se préparer avant de se rendre au laboratoire d’analyse médiale

Santé