Est-ce que le médecin peut prescrire du CBD ?

À cause de la recrudescence des boutiques spécialisées dans la commercialisation du cannabidiol, il est osé d’affirmer que sa consommation est permise. Par ailleurs, tout ce système se voit orchestré par des organismes compétents soucieux de l’état sanitaire des individus. Compte tenu de ce fonctionnement, de plus en plus de personnes cherchent à savoir si la prescription du CBD par le médecin est envisageable. Pour obtenir réponse à cette préoccupation, lisez ce qui suit.

Difficile d’affirmer que la prescription du CBD peut se faire par le médecin

Avant toute clarification, il faut préciser que le cannabidiol ne peut s’assimiler à un médicament. Si un traitement est en cours, il peut servir en tant que complément. Sur cette base, la prescription du CBD par le médecin est difficile, voire impossible.

Lire également : Comment vieillissent les facettes dentaires ?

Toutefois, force est de souligner que certains produits spécifiques contenant du cannabis peuvent faire l’objet d’une ordonnance. Dans ce cas d’espèce, ce sont uniquement les traitants spécialistes qui peuvent prescrire un traitement en CBD. Il s’agit d’experts intervenants dans des domaines-clés comme l’antalgie, l’analgésie, ou encore la sclérose en plaques.

Une fois la stabilisation de l’état sanitaire du patient, le spécialiste recommande des produits d’une teneur minimale. C’est à ce stade qu’un médecin peut continuer le traitement sans pour autant prescrire des produits en CBD. Ainsi, son intervention avant ce niveau ne relève que d’un apport d’expertise. En plus, cela n’est pas obligatoire.

Lire également : Structures médicales : quelle place pour les IDEL ?

À qui s’adresse la prescription du CBD par le médecin ?

Tous les maux n’exigent pas une prescription du CBD par le médecin traitant. Certaines pathologies mineures se traitent grâce aux produits disponibles sur les plateformes et les circuits de distribution agréés en la matière.

En revanche, il existe quelques maladies plus complexes qui requièrent un traitement clinique. C’est notamment le cas des patients contraints de faire face aux crises épileptiques, aux douleurs neuropathiques ou aux effets indésirables d’une chimiothérapie.

À cet effet, le suivi d’un spécialiste est possible selon que le patient est mineur ou adulte. Néanmoins, les femmes enceintes sont exclues de ce type de prescription. Cette exception est liée aux effets indésirables observés lors du traitement.

Par ailleurs, les organismes compétents recommandent que tout individu ayant subi un soin au CBD soit inscrit dans un registre national. C’est une décision dont l’impact est pour toutes fins utiles.

Sous quelle forme la prescription du CBD par le médecin est-elle faite ?

prescription du CBD

Grâce aux recherches de laboratoire, le cannabidiol est désormais disponible sous des formes variées. Il faut citer :

  • l’huile de CBD ;
  • les infusions et fleurs CBD ;
  • les capsules ou gélules au CBD.

Alors, si cette molécule doit faire l’objet d’une prescription par le médecin, ce ne serait qu’avec l’une de ces formes. Du coup, selon vos besoins et votre état de santé, l’expert recommande la matière convenable. Le plus souvent, l’huile de CBD paraît plus efficace au vu de sa contenance en cannabinoïdes. En plus, elle a un effet immédiat et plus durable dans le corps.

Par contre, d’autres solutions présentant des propriétés plus rassurantes sont envisageables. C’est le cas des infusions ou encore des capsules dont la teneur en CBD est raisonnable. En outre, les médecins ne font aucune prescription d’un produit dont l’utilisation consiste à fumer ou à vapoter.

Comment consommer le CBD après prescription par le médecin ?

Puisque le cannabidiol existe sous des formes variées, sa consommation varie d’une matière à une autre. Ainsi, pour l’huile de CBD, il faut juste faire une administration sous la langue. De ce fait, deux à trois gouttes quotidiennes sont suffisantes pour observer le traitement. Cependant, ce moyen exige un rinçage de la bouche après consommation.

Quant aux fleurs de CBD, elles se consomment sous forme de tisane ou de thé. Afin d’obtenir un résultat optimal, ajoutez à votre solution de la matière grasse. À titre d’exemple, vous pouvez utiliser une quantité infime d’huile végétale, de beurre ou de crème. En réalité, le CBD est difficilement soluble dans l’eau ; c’est la raison pour laquelle ce complément est indispensable.

En ce qui concerne les capsules au CBD, elles sont faciles à consommer. Il suffit d’en prendre trois fois par jour avec un verre d’eau.

Santé