Les gilets jaunes ont passé le réveillon à leur manière

Il y avait une ambiance festive dans le campement établi par les gilets jaunes près du restaurant O’Chalet. Un repas de réveillon devait avoir lieu, auquel était invitée une cinquantaine de convives. Un menu riche était préparé pour marquer le passage à 2019.

Un repas offert pour leur apporter du soutien

Benjamin Fuet, qui a lancé depuis le mois de juin une micro entreprise de traiteur à domicile, a préparé de la paella qu’il a offerte gratuitement aux gilets jaunes en guise de soutien. Il précise avoir de l’empathie quand il voit des gens qui sont dans la galère. D’autres artistes étaient aussi invités à la fête.

Lire également : Prendre soin de soi grâce à la cure remise en forme

Il s’agit de Jean-Phi, qui devait venir avec sa trompette, et Ben avec sa guitare. Le réveillon se fêtait en divers endroits, et Denis, qui est un forain de Louhans, en plus d’être un fervent solidaire des gilets jaunes, s’est rendu au campement de Lux qu’il considère être le plus actif. Il se dit satisfait du fait que les gilets jaunes réalisent tous les deux jours une maraude pour donner de quoi manger aux sans-abris.

Une fête organisée à Tournus par les gilets jaunes

Les gilets jaunes ont aussi organisé une soirée de réveillon au niveau de Tournus. Ils ont annoncé la fête sur leur page Facebook, ce qui a permis à une vingtaine de personnes de participer à la fête. Un menu divers et varié a été préparé pour fêter le réveillon en famille. Leur réveillon s’est déroulé dans une cabane de fortune.

A voir aussi : Fioul domestique : une solution pour une énergie plus économique

L’endroit a bien été décoré par les gilets jaunes de Tournus qui ont installé des canapés et un insert à bois. L’abri était isolé avec de la toile de verre. Ces manifestants n’ont pas manqué d’accrocher des directives sur le mur. Ces gilets jaunes de Tournus disposent maintenant d’une gazinière, d’un évier et d’une pompe à eau.

Les manifestants de Montchanin se contentaient d’être visibles

C’est en début d’après-midi, le lundi, qu’une trentaine de gilets jaunes étaient au niveau du rond-point Jeanne-Rose, à Montchanin. L’un des manifestants a tenu à préciser qu’ils se contenteraient d’être visibles, car n’étant pas en très grand nombre. Ils ont effectivement été remarqués par les automobilistes qui pouvaient saluer leur geste en leur faisant un signe, ou avec un petit coup de klaxon.

Ces gilets jaunes ont tenu à préciser qu’ils allaient passer le réveillon dans une cabane, mais qu’après Noël, ils ont prévu de passer un deuxième réveillon dehors pour répondre au discours du président à l’occasion du Nouvel An.

Pratique