Le métier d’expert-comptable face aux mutations liées à la révolution technologique

La révolution numérique a véritablement bousculé le quotidien de l’expert-comptable. Non seulement elle permet de donner davantage de contenu aux clients. Mais en plus, elle se charge d’accélérer la mobilité des collaborateurs. Il est désormais indispensable que les experts comptables saisissent la révolution numérique. Cependant, ceci ne doit en aucun cas les conduire à « l’uberisation ». Il leur faudra donc rester vigilants.

Révolution numérique : un atout pour les experts-comptables ?

La révolution numérique se fait ressentir dans tous les secteurs. Elle est parvenue à repousser le champ des possibles au point de créer toutes sortes de sentiments. Tantôt, elle fascine. Tantôt, elle fait peur. Dans le domaine de l’expertise comptable, la révolution numérique a su provoquer un changement majeur, au point d’impacter en profondeur le métier. On note ainsi une dématérialisation des documents, ainsi qu’une tenue des comptes désormais partagée entre le cabinet et les clients.

A voir aussi : 5 conseils pour réussir son lancement de produit

Alors, si le bilan comptable continue à être le cœur du métier sur le plan technique, ce n’est plus véritablement là que réside la valeur ajoutée de la profession. La transition numérique a su s’imposer comme une évidence, au point d’induire des modifications en profondeur du métier d’expert-comptable. Si pour certains cette situation pouvait constituer une menace pour ce métier, pour d’autres, elle offre avant tout de nouvelles perspectives à la profession. La révolution numérique invite les experts à proposer davantage de services à valeur ajoutée aux entreprises.

S’appuyer sur les nouvelles technologies pour plus de performance

Les nouvelles technologies permettent véritablement de se perfectionner. Elles touchent l’ensemble des secteurs d’activité et des champs professionnels. Elles invitent les experts-comptables à pouvoir automatiser un certain nombre de tâches qui étaient relativement chronophages avant. Il faudrait toutefois rappeler que le numérique reste après tout un moyen. En aucun cas, les transitions technologiques ne devraient faire perdre le sens des réalités. Les cabinets d’expertise comptable doivent pouvoir se servir du numérique afin de transformer leur métier, améliorer la qualité du service qui doit être rendu, délaisser les tâches les moins gratifiantes, s’intéresser davantage sur le conseil et s’assurer en même temps d’un savoir-faire à forte valeur ajoutée… le genre de savoir-faire qu’une machine ne saurait présenter.

A lire en complément : Opter pour des volets roulants

La transition numérique est déjà perceptible au sein des cabinets, ainsi que dans la relation entre l’expert-comptable et ses clients et collaborateurs. Elle présente un réel impact dans ce métier.

Finance