Système de vidéosurveillance : et si vous installiez le vôtre ?

Le système d’alarme et le système de vidéosurveillance sont vos meilleurs alliés pour protéger votre maison et vos biens. Vous n’êtes plus obligés d’acheter chaque élément du dispositif individuellement, il existe des kits prêts à installer. Néanmoins, il vaut mieux les connaître tous si vous comptez installer et configurer vous-même votre dispositif de surveillance.

A lire aussi : CITE : la solution pour tous types d’installations (climatisation, chauffage, ventilation et solaire)

Peut-on installer soi-même un dispositif de surveillance caméra ?

Assurer la surveillance de votre maison ou de votre appartement ne relève pas toujours des services de télésurveillance. Les matériels mis à la disposition des particuliers actuellement sont particulièrement sophistiqués tout en étant faciles à utiliser. Leur installation et leur utilisation ne nécessitent pas forcément des connaissances poussées en sécurité ou en informatique. Le tout est de respecter les règles de sécurité de base surtout pour les appareils connectés.

Effectivement, la grande majorité des systèmes de surveillance disponible sur le marché actuel repose sur la connectivité et l’IoT. Les capteurs et détecteurs ainsi que les caméras fonctionnent désormais en exploitant la puissance de la connexion internet. Les dispositifs de surveillance wifi sont privilégiés par les particuliers qui ne veulent pas avoir à faire des installations complexes. Néanmoins, la configuration du dispositif peut toujours donner un peu de fil à retordre.

A lire aussi : Pavés autobloquants : comment choisir et les poser ?

Les composantes d’un système de vidéosurveillance

Des kits de vidéosurveillance comme ceux proposés par ubitech.fr donnent facilement une idée de la composition d’un dispositif de surveillance. En somme, tout tourne autour de deux catégories de composantes : les caméras et l’enregistreur. La fiabilité du dispositif dépend grandement des performances des caméras. C’est sur les spécifications de ces dernières que vous devez vous attarder quand vous choisissez un kit de vidéosurveillance.

Bien choisir les caméras

Il faut tout d’abord distinguer les caméras d’intérieur des caméras d’extérieur. Ensuite, il faut chercher les caméras qui ont les caractéristiques correspondant à vos besoins. Basiquement, voici les caractéristiques à vérifier à propos d’une caméra :

  • Forme et type : dôme ou bullet
  • Champ et angle de vision-portée de la vision nocturne
  • Motorisation- rotation-Zoom-PTZ
  • Connectivité-filaire ou sans fil-wifi/Ethernet
  • Indice de protection IP-autonomie de la batterie
  • Compatibilité du protocole avec des produits d’autres marques
  • Compatibilité PoE

Bien choisir l’enregistreur

L’enregistreur est plus ou moins facile à choisir, il faut juste qu’il soit compatible avec les données transférées par les caméras. Il doit disposer d’un disque dur doté d’une certaine capacité pour stocker les images enregistrées. Plus les images sont de qualité, comme celles des caméras IP Ultra HD 4K Hikvision, plus on a besoin d’espace de stockage.

Système filaire ou sans-fil

Si vous optez pour un système de vidéosurveillance filaire, les câbles RJ45 font partie intégrante de votre système. Leur nombre dépend du nombre de caméras à installer chez vous. En optant pour des caméras PoE, les câbles RJ45 assurent en même temps le transfert des données ainsi que l’alimentation des caméras.

Les précautions à prendre en installant des caméras chez soi

La loi permet à tout particulier d’installer un dispositif de surveillance pour assurer la sécurité de son habitation. À l’intérieur ou à l’extérieur, l’emplacement des caméras doit être parfaitement choisi, et ce à deux titres. Stratégiquement parlant, le dispositif mis en place doit permettre de couvrir des zones sensibles. En prenant en compte l’article 9 du Code civil sur la protection de la vie privée et l’article 226-1 du Code pénal sur le droit à l’image, plusieurs interdits doivent être considérés.

Pour résumer un peu, les caméras que vous installez doivent seulement filmer l’intérieur de votre propriété. Que vous viviez dans un appartement ou dans une maison, le principe reste le même. Vous êtes autorisé à filmer votre chemin d’accès privé, l’entrée de votre propriété et votre jardin. Par contre, il est strictement interdit de pointer une caméra sur la voie publique. Même pour l’utilisation strictement privée, plusieurs restrictions doivent également être respectées.

Toutes les personnes passant ou travaillant dans un logement protégé par un dispositif de surveillance doivent en être avisées. Par ailleurs, même vos proches doivent être au courant de la présence de caméras et surtout des enregistrements d’images. Ils doivent savoir comment ces images sont utilisées. De même dans le cadre d’un service de surveillance, il est de votre intérêt de connaître la durée de conservation des images enregistrées par le dispositif.

Maison