Pourquoi interdit-on le CBD ?

Les produits de CBD sont connus depuis quelques années, comme des produits efficaces pour plusieurs remèdes. Une fois sur le marché français, les adeptes de cette substance n’ont pas tardé à s’en procurer afin de bénéficier de ces avantages.

Cependant, la commercialisation du cbd à été interrompue à un moment par une disposition légale prise par les autorités françaises. De nombreuses raisons ont été évoquées pour justifier cette suspension surprise. Ce billet se consacre donc à vous énumérer quelques-unes d’entre elles.

A voir aussi : Les experts en obésité peuvent vraiment vous aider

Le CBD, un produit issu du cannabis

Le cannabis est une plante reconnue depuis de nombreuses années pour ses effets néfastes. La découverte de ces derniers détails a d’ailleurs amené les autorités à considérer cette plante comme étant illégale.

Parmi les multiples espèces que renferme le cannabis, le cannabidiol y figure au même titre que le THC. Les études menées par les professionnels de santé ont montré des conséquences néfastes que cette dernière pourrait avoir sur la santé humaine.

Lire également : 3 astuces pour avoir des lèvres pulpeuses sans effort

Dans ce contexte, il n’est pas exclu que le CBD contienne les mêmes substances. Il serait donc risqué de laisser la commercialisation du cannabidiol sans être rassuré qu’il ne contient aucun risque pour la santé des français qui désirent le consommer.

Les risques d’addiction

Parmi les nombreux risques auxquels peut exposer la consommation d’un produit issu de cannabis, il y a l’addiction. En effet, les différentes propriétés que renferment ce type de plante laisse rarement indifférent ceux qui en consomment. C’est notamment un produit psychoactif, qui amène le consommateur à ne plus s’en priver.

Ce n’est donc pas loin des effets que peut entraîner la consommation de la drogue.  Le CBD, s’il n’est pas transforme pourrait donc être dangereux pour la santé. Il contient une quantité de THC. Même si celle-ci est minime, il fallait qu’elle soit en dessous du seuil de 0,3%.

Ainsi, l’interdiction aurait donc permis de réaliser des études dans ce sens. Cela a permis de connaître le pourcentage exact de THC dans le cannabidiol, pour ne pas exciter à une consommation abusive.

interdiction CBD

Les possibles risques du CBD sur la santé

Dans son fonctionnement, l’État à plusieurs fonctions à assurer. Parmi elles, il y a celles qui sont appelées fonctions régaliennes. Il s’agit des obligations de l’État vis -à -vis du pays et de la population. La santé en fait partie. Ainsi, tous produits consommés devrait être vérifié par des autorités compétentes.

Même si le CBD était accepté dans d’autres pays, le gouvernement français se devait de jouer son rôle. Ce qui a justement abouti à cette interdiction à travers une décision légale, qui s’impose à tous. Le cannabidiol étant issu de cannabis, ses conséquences sur la santé comme la tension artérielle, la destruction des organes au niveau poumons, n’était pas exclues. Le contrôle serait alors important et justifié.

Les raisons d’ordre public

Les produits du CBD sont distribués sur le marché français sous forme de crème, de gel, de baume, d’huile ou encore de fleurs. Cette dernière option est notamment l’une des raisons de cette décision. En effet, il existe des substances néfastes issues du cannabis commercialisé sur le marché noir sous forme de fleur. Ces produits sont notamment arrêtés et sanctionnés par la loi.

L’autorisation pourrait donc profiter à certains individus pour faire circuler des produits nuisibles sur le sol français. La commercialisation du CBD rendrait donc la tâche complexe aux forces chargées de la sécurité et du contrôle des stupéfiants. Il faudrait donc une transformation qui différencie les produits du CBD exempts de nuisance pour la santé, des autres produits issus du cannabis.

La consommation élevée du CBD en temps record

En plus des raisons énumérées, il faut aussi ajouter que cette interdiction sur décision de justice aurait été décidée en raison une consommation remarquable des produits du CBD.

En effet, les internautes ont su très tôt les avantages que procurent les huiles, crème, gels ou fleur du CBD. Ce qui aurait attiré toute de suite leur attention dès sa disponibilité sur le marché. Leur consommation élevée pourrait donc être une cause de cette interdiction.

Santé