5 astuces pour obtenir l’autorisation de vivre aux USA

Les États-Unis d’Amérique sont la plus grande puissance économique et militaire au monde. C’est un État fédéral de l’Amérique du Nord qui se caractérise par une urbanisation galopante avec plusieurs conurbations. Ainsi, les USA constituent un espace économique propice pour mener des activités diverses et prospères. C’est en cela que beaucoup préfèrent immigrer aux États-Unis d’Amérique en espérant y trouver les meilleures opportunités d’affaires. Cet article a pour but de vous aider à immigrer facilement dans le pays de l’oncle Sam en mettant en pratique ces quelques astuces pour obtenir votre autorisation de vivre aux USA.

Obtenir votre autorisation de résider en gagnant à la loterie VISA

A découvrir également : Demande d’ESTA groupée : comment ça marche ?

La loterie VISA est comme un jeu de hasard pour tirer au sort les personnes susceptibles d’immigrer officiellement aux USA. Le mécanisme est simple et pratique. C’est pour cette raison que des milliers de personnes postulent chaque année. Il suffit de vous rendre sur le site dvlottery.state.gov/ pour faire votre inscription. Mais, si vous ne vous retrouvez pas, Avenue des USA pourra vous être utile. En étroite collaboration avec l’ambassade de france aux etats unis, elle vous aide à mener toutes les démarches pour votre demande d’immigration aux USA.

Obtenir votre autorisation de résider aux USA en épousant un(e) Américain(e)

S’amouracher d’un(e) américain(e) a aussi ses avantages. En effet, il suffit que votre partenaire montre la preuve qu’il est en mesure de subvenir à vos besoins financiers en remplissant un « affidavit of support ». Aussi, il doit prouver qu’il gagne 25 % de plus que le seuil de pauvreté sur une période de 3 ans de tax return. Obtenir la carte verte n’est pas facile, car cela demande un processus méticuleux et long. Mais au final, vous pourrez résider en toute tranquillité dans le pays de vos rêves.

A lire également : Comment faire un lit dans minecraft ?

Obtenir votre autorisation de résider aux USA en ouvrant une filiale de votre entreprise française

Vous avez déjà en France une entreprise en pleine expansion et le seul marché qu’il vous reste à conquérir est celui des USA. Avec le visa L1A, vous pouvez facilement créer votre filiale et obtenir votre autorisation de résidence en y séjournant pendant un an au moins. Au cours de votre séjour, vous aurez à développer votre filiale pour l’atteinte des objectifs du projet. Ensuite, vous pourrez maintenant prouver avec un bilan financier et organisationnel général que les objectifs prévus ont été effectivement atteints. C’est à cette seule condition que vous aurez droit à la fameuse carte verte.

Obtenir votre autorisation de résider aux USA grâce à vos compétences

Malgré sa toute-puissance économique et militaire, les USA n’ont pas une forte main-d’œuvre dans certains secteurs d’activité. Le visa HB1 est une alternative pour obtenir votre carte verte si vous avez au moins un master 1 dans ces domaines. Le secteur informatique par exemple souffre d’un manque criard de compétences que la ressource humaine américaine ne peut pas combler.

Obtenir votre autorisation de résider aux USA pour y étudier ou pour un stage

Le processus pour l’obtention des visas F1, J1 et M1 est long, pointilleux et vous pouvez facilement vous tromper. C’est pourquoi il est préférable de confier à des structures expertes dans le domaine de l’immigration aux USA votre demande d’étudier ou de faire un stage. Toutefois, renseignez-vous bien sur les conditions d’études dans votre établissement d’accueil de même que le budget avant de faire le pas.

Obtenir votre autorisation de résider aux USA en investissant dans une entreprise américaine

Si l’immobilier ne vous tente pas, investir dans une entreprise américaine peut être une alternative intéressante pour obtenir votre autorisation de vivre aux États-Unis. Le visa E-2 est délivré à ceux qui ont un plan d’affaires solide et qui sont prêts à investir des capitaux substantiels dans leur entreprise américaine. Pour y avoir droit, il faut que le demandeur soit ressortissant d’un pays ayant conclu un traité avec les États-Unis.

Il n’y a pas de montant minimum fixe requis pour le visa E-2, mais en général, plus l’investissement est capital, mieux c’est. Les fonds doivent aussi être « substantiels » par rapport au coût total de la création ou l’achat d’une entreprise aux États-Unis. Il existe aussi des exigences spécifiques concernant le type d’entreprise qui peut bénéficier du programme E-2.

Si vous n’avez pas encore trouvé l’entreprise américaine adéquate à laquelle investir vos fonds, sachez qu’il existe plusieurs programmes spécialisés dans ce domaine tels que SelectUSA, une initiative nationale du gouvernement américain visant à faciliter les investissements étrangers directs (IED) aux États-Unis.

Obtenir votre autorisation de résider aux USA en obtenant une bourse d’études ou une subvention pour votre projet professionnel

Une autre astuce pour obtenir votre autorisation de vivre aux États-Unis consiste à chercher des opportunités de bourses d’études ou de subventions pour votre projet professionnel. De nombreuses organisations financent des étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre leurs études supérieures dans les universités américaines. Les bourses sont souvent basées sur le mérite académique, mais il existe aussi des bourses et subventions pour les projets professionnels innovants.

Le programme Fulbright est l’un des programmes les plus connus offrant des bourses d’études aux étudiants internationaux désireux de poursuivre leurs études supérieures aux États-Unis. Il est géré par le Bureau of Educational and Cultural Affairs du département d’État américain et propose plusieurs types de bourses, y compris celles destinées aux chercheurs postdoctoraux et aux professeurs invités.

Les entreprises américaines peuvent aussi proposer leur propre programme de financement pour soutenir la recherche et l’éducation dans un domaine spécifique. Un certain nombre d’institutions comme Google Research Awards ou Microsoft Research Faculty Fellowships sont très prisées par ceux qui veulent mener leur recherche en Californie où se trouvent ces deux géants du numérique.

Il faut noter que l’obtention d’une bourse ne garantit pas automatiquement une autorisation permanente de résider aux États-Unis après la période couverte par celle-ci. Cela peut être considéré comme un élément positif lorsqu’il s’agit d’un visa temporaire non-immigrant tel que F-1 (pour les étudiants) ou J-1 (pour les chercheurs).

Loisirs