BTP gros œuvre : comment éviter l’utilisation illicite de vos engins

Le domaine du BTP est l’un des plus florissants, mais aussi des plus complexes qui soient en matière de gestion.  En effet, il fait intervenir toute une panoplie d’éléments à gérer. Il s’agit entre autres des matériaux, du personnel, des finances, etc. Au milieu de tout ceci, vous retrouvez également les engins qui requièrent une attention particulière. Il faut dire que lorsque vous ne mettez pas en place un outil de gestion optimale, ils sont sujets à des utilisations illicites. Ce qui vous crée des manques à gagner. À cet effet, retrouvez dans cet article les moyens d’y remédier.

Numérisez votre gestion et maîtrisez votre parc

A lire en complément : Quelles sont les meilleures huiles de CBD ?

Si vous n’avez pas une certaine visibilité sur les activités qui se déroulent sur le terrain, la probabilité est forte que vous soyez victime de comportements indésirables de la part de vos ouvriers. Pour ce faire, il est indispensable de mettre en place un système qui vous permettra d’avoir le contrôle sur tout ce qui se passe. À cet effet, vous aurez besoin d’un système de géolocalisation, qui vous permettra de maîtriser votre parc, en temps réel. Aussi, vous avez la possibilité d’identifier les chauffeurs.

Il faut également noter la dématérialisation du planning et des documents. Cet outil vous permettra par ailleurs de disposer d’accessoires nécessaires pour gérer à distance vos chantiers. Il s’agit de connaître le temps de fonctionnement des engins, leurs utilisateurs, de procéder à l’identification des trajets personnels et professionnels, etc. Il est également possible de détecter des évènements de conduite, d’obtenir des alertes de maintenances sur engin, l’envoi de missions, etc. C’est de toutes ces opportunités que vous disposez, lorsque vous procédez à la numération de vos activités par Nomattitude par exemple.

Lire également : Les bienfaits du pain d’abeilles

Connectez vos équipes et collectez des données terrain pertinentes

Il s’agit à ce niveau de confier à vos équipes itinérantes, la possibilité de déclarer leur durée de présence sur un chantier. Aussi, leur temps de travail et éventuellement une difficulté ou un sinistre. Et ceci, avec des photos et signatures du client. Le but de cette manœuvre est de vous permettre d’éviter les divergences entre votre équipe sur le terrain et les clients, qui sont fréquents dans le domaine du BTP.

En effet, les déclarations de vos collaborateurs ne peuvent prévaloir sur les déclarations de votre client sans preuve. Le différend se termine généralement par une ristourne de votre part. Vous pourrez donc éviter ces types de malveillance, mettant en place cette stratégie.

Soyez à l’affut de l’activité de votre parc de véhicules en temps réel

L’un des plus gros problèmes auxquels sont confrontés les entrepreneurs du BTP, c’est l’utilisation de façon illicite de leurs véhicules. Pire encore, les vols de matériaux… Pour y remédier, la géolocalisation est la solution adéquate. Elle vous permet de prendre votre voleur la main dans le sac. Avec ce système, vos engins sont traqués où qu’ils soient. Même s’ils sont chargés sur un camion plateau, vous arrivez quand même à les localiser. Cerise sur le gâteau, vous recevez des alertes lorsqu’ils sont utilisés en dehors des horaires.

En somme, pour éviter l’utilisation illicite de vos engins et gérer de façon optimale votre flotte, la meilleure option est de mettre en place une solution globale de gestion de la flotte.

Adoptez des mesures de sécurité pour prévenir le vol d’engins de chantier

La sécurité est un enjeu majeur dans le secteur du BTP. Les engins de chantier représentent une valeur importante et sont souvent la cible des voleurs. Pour prévenir ces acteurs malveillants, vous devez mettre en place des mesures de sécurité efficaces.

L’une des précautions les plus simples mais essentielles est de verrouiller correctement les engins lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Des dispositifs de verrouillage tels que des cadenas peuvent être installés pour empêcher l’accès non autorisé.

L’utilisation d’un système d’alarme peut dissuader les voleurs potentiels. Ces systèmes peuvent être équipés de capteurs qui déclenchent une alarme si quelqu’un tente de pénétrer dans la zone où se trouvent les engins. Cela permet non seulement d’alerter immédiatement en cas d’intrusion, mais aussi de décourager activement toute personne souhaitant s’emparer du matériel.

La mise en place de caméras de surveillance constitue aussi un moyen efficace pour dissuader et identifier les auteurs potentiels. Les enregistrements vidéo permettent aux propriétaires ou aux forces de l’ordre d’avoir une preuve tangible en cas d’intrusion ou de vol.

Pour renforcer davantage la sécurité, il peut être envisagé d’utiliser des dispositifs GPS intégrés sur les engins eux-mêmes. Cette technologie permettra non seulement à votre entreprise de localiser rapidement les engins en cas de vol, mais aussi de suivre leur mouvement en temps réel.

Vous devez mettre en place des procédures strictement définies pour l’accès et l’utilisation des engins. Cela implique la mise en place de contrôles d’identification pour s’assurer que seules les personnes autorisées peuvent y accéder.

Adopter des mesures de sécurité adéquates est essentiel pour prévenir le vol d’engins sur les chantiers du BTP. La protection physique via le verrouillage et l’alarme, ainsi que la surveillance électronique par le biais des caméras et des dispositifs GPS, sont autant de moyens efficaces pour dissuader les voleurs potentiels et récupérer rapidement tout matériel dérobé.

Sensibilisez vos équipes à l’importance de la sécurité et de la vigilance

La sécurité sur les chantiers de BTP ne repose pas uniquement sur des mesures techniques, mais aussi sur la sensibilisation et la vigilance des équipes. Pensez à bien former vos collaborateurs sur l’importance de la sécurité et les risques liés à l’utilisation illicite des engins.

Une première étape consiste à mettre en place une formation régulière pour sensibiliser vos équipes aux bonnes pratiques en matière de sécurité. Cela peut inclure des sessions théoriques, où vous expliquez les risques spécifiques liés au vol d’engins, ainsi que des exercices pratiques pour montrer comment utiliser correctement les dispositifs de verrouillage, notamment les cadenas.

Il est aussi primordial d’instaurer une culture de vigilance au sein de votre entreprise. Encouragez vos employés à signaler toute activité suspecte ou toute personne non autorisée présente sur le site du chantier. Mettez en place un système clair permettant aux travailleurs de rapporter ces incidents rapidement et efficacement.

Organisez régulièrement des réunions pour rappeler à vos équipes l’importance capitale de rester attentives et vigilantes lorsqu’ils utilisent les engins ou lorsqu’ils constatent quelque chose d’anormal. Insistez aussi sur le respect strict des procédures mises en place concernant l’accès aux machines.

Il peut être bénéfique d’introduire un système d’incitation, tel qu’un programme de récompenses basé sur la sécurité. Par exemple, vous pouvez offrir une prime mensuelle ou annuelle aux employés qui signalent des situations à risque ou qui apportent des idées pour améliorer la sécurité sur les chantiers.

N’oubliez pas de mettre en place un plan d’urgence en cas de vol d’un engin. Prévoyez une procédure claire et précise à suivre si un employé découvre qu’un engin a été volé, y compris le fait de contacter immédiatement les autorités compétentes et d’informer votre assurance.

La sensibilisation et la vigilance sont des piliers essentiels dans la prévention du vol d’engins sur les chantiers du BTP. En formant vos équipes aux bonnes pratiques et en instaurant une culture de vigilance, vous renforcez la sécurité globale de votre parc de véhicules tout en impliquant activement vos collaborateurs dans cette démarche.

Actu