Découvrez le métier de négociateur immobilier

De plus en plus de personnes sont attirées par le secteur de l’immobilier dans le cadre d’une reconversion. Il s’agit également d’un domaine qui présente de l’intérêt pour les jeunes. Celui-ci comporte plus différents métiers qu’on ne le pense. On vous présente ici les missions d’un négociateur, la formation qu’il faut suivre pour exercer cette profession ainsi que les avantages et inconvénients qui l’accompagnent.

En quoi consiste le métier de négociateur immobilier ?

Une personne souhaitant travailler en tant que négociateur doit savoir en quoi consiste ce type d’emploi.

A lire également : Investir dans une maison de vacances française : le jeu en vaut-il la chandelle ?

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier ?

La vente et l’achat d’un bien immobilier ne peuvent se faire sans l’aide de professionnels travaillant dans une agence immobilière ou bien ayant le statut de travailleurs indépendants. Les négociateurs immobiliers sont sur tous les fronts. En effet, ils se chargent à la fois de :

  • La prospection
  • La négociation
  • La vente

Un négociateur peut aussi être appelé un agent. Ces professionnels peuvent assurer la vente d’un bien pour des clients ou bien leur en trouver un. Ils peuvent également être au service d’une entreprise à la recherche de locaux.

A lire aussi : Où mettre la tête pour dormir ?

Les négociateurs immobiliers ont ainsi plusieurs casquettes. Pour satisfaire au mieux leurs clients, ils doivent avoir des compétences dans plusieurs domaines, comme le droit. Il est par ailleurs nécessaire qu’ils aient l’esprit commercial.

Quelles missions peuvent lui être confiées ?

Lorsque l’on exerce le métier de négociateur immobilier, on doit avoir un rôle de conseil auprès des clients concernant la vente ou l’achat de leur bien. Il faut sans cesse se tenir au courant de l’évolution des marchés immobiliers et des questions juridiques qui les accompagnent.

Un agent doit savoir saisir une opportunité immobilière lorsqu’elle se présente. Il doit aussi développer un réseau. Dans un bon réseau, on trouve, par exemple, des notaires, des avocats ou encore des agences.

Vers quelle formation se tourner pour exercer cet emploi ?

Quand on souhaite trouver un emploi en tant que négociateur immobilier, il est nécessaire de savoir quelle formation il faut suivre. Connaître le salaire de ces professionnels est aussi utile.

Existe-t-il une formation à privilégier pour devenir agent immobilier ?

Étant donné toutes les compétences qu’il faut acquérir pour réussir dans ce métier, avoir le bac est un prérequis indispensable. Un bac + 2 constitue le niveau minimum d’études souhaité. Par exemple, le BTS Professions immobilières constitue une bonne formation pour exercer plusieurs métiers du secteur, dont celui-ci.

À un niveau bac + 3, on trouve la Licence Pro Immobilier. Pour suivre une formation permettant d’acquérir encore plus de compétences, il est possible de se tourner vers un Master en Management de l’immobilier, par exemple.

Quelle rémunération pour un négociateur immobilier ?

La rémunération dépend tout d’abord du statut de l’agent. S’il a le statut de travailleur indépendant, son salaire dépend des ventes qu’il réalise. S’il n’est pas indépendant et travaille dans une agence, il touche un salaire auquel s’ajoute une commission à chaque vente réalisée.

La rémunération d’un négociateur débutant est comprise entre 1 250 et 1 650 euros nets par mois. Un professionnel plus expérimenté peut toucher entre 3 200 et 3 900 euros nets chaque mois.

Découvrez le métier de négociateur immobilier

Quels avantages et inconvénients sont associés à ce métier ?

Comme pour toute profession immobilière, des avantages et des inconvénients sont associés au métier de négociateur immobilier.

Quels points positifs pour un emploi d’agent ?

Lorsque des négociateurs immobiliers sont efficaces dans leur travail et réalisent un nombre important de ventes, leur rémunération est très intéressante, notamment grâce aux commissions. Par ailleurs, un emploi de ce type s’exerce souvent de manière autonome. Ces professionnels peuvent aménager leurs horaires comme ils le souhaitent.

Il s’agit d’un métier où le contact humain est primordial. En effet, un négociateur est au contact de ses clients toute la semaine. Il doit également travailler avec d’autres agents ainsi que d’autres professionnels de l’immobilier.

La routine n’existe pas dans ce métier. Chaque client est différent, et mener à bien une vente peut constituer un véritable challenge. Par ailleurs, il est plaisant de devenir spécialiste sur un secteur et de le connaître par cœur afin de vite y dénicher des opportunités immobilières.

Les inconvénients de cette profession

Un négociateur, s’il travaille en agence, peut être soumis à des objectifs de vente. Même si cela peut être stimulant dans une certaine mesure, cela peut aussi être une source d’angoisse si le professionnel échoue à réaliser une vente.

S’il a le statut de travailleur indépendant, le professionnel est obligé de réaliser des ventes afin de toucher un salaire. Il n’a pas de filet de sécurité comme c’est le cas pour un employé travaillant en agence.

Les horaires peuvent également parfois être contraignants. Les négociateurs doivent s’adapter à l’emploi du temps de leurs clients. Il est rare qu’ils soient disponibles au milieu de la journée pour une visite. Par conséquent, les négociateurs doivent souvent organiser les visites le soir. Il est par ailleurs très courant qu’ils travaillent toute la journée le samedi.

Immo