Les gratte-ciels les plus impressionnants de New York

New York est souvent surnommée la ville qui ne dort jamais, mais elle pourrait tout aussi bien porter le nom de la ville aux mille gratte-ciels. Ces buildings majestueux, qui grattent le ciel de leurs silhouettes imposantes, façonnent l’image de la cité américaine.

Chaque année, des millions de visiteurs du monde entier viennent admirer ces tours de verre et d’acier, symboles de la démesure et du rêve américain.

A lire aussi : Trouver les fruits et légumes de bonne qualité

Parmi ces gratte-ciels, certains sont devenus de véritables icônes, tels que l’Empire State Building, le One World Trade Center ou la Tour Rockefeller.

L’Empire State Building, le symbole de New York

L’Empire State Building, c’est l’histoire d’un gratte-ciel qui a su traverser les âges sans jamais perdre de sa superbe. Érigé en 1931, ce building de 381 mètres de hauteur est longtemps resté le plus haut du monde.

Lire également : Comment faire un lit dans minecraft ?

Même si ce n’est plus le cas aujourd’hui, il demeure l’un des plus emblématiques de la ville. Sa silhouette élancée et son sommet illuminé sont reconnaissables entre mille.

La visite de l’Empire State Building est un passage obligé lors d’un séjour à New York. Du haut de ses deux observatoires situés aux 86ème et 102ème étages, la vue sur la ville est à couper le souffle. On se sent tout petit face à l’immensité de cette ville qui s’étend à perte de vue.

One World Trade Center, le géant de verre et d’acier

Le One World Trade Center est l’un des gratte-ciels les plus récents de New York. Construit en 2013, il culmine à 541 mètres de hauteur, ce qui en fait le plus haut building de l’hémisphère ouest.

Situé à l’emplacement des anciennes tours jumelles détruites lors des attentats du 11 septembre 2001, il symbolise la résilience et la renaissance de la ville.

Outre sa hauteur impressionnante, le One World Trade Center se distingue par son architecture moderne et épurée.

Sa forme de prisme octogonal et sa façade entièrement vitrée en font un véritable bijou de technologie. Son observatoire, situé au 100ème étage, offre une vue panoramique à 360° sur toute la ville.

La Tour Rockefeller, l’observatoire avec la meilleure vue

La Tour Rockefeller, aussi appelée Rockefeller Center, est un autre building incontournable de New York. Bien qu’elle ne soit pas aussi haute que les deux précédentes (259 mètres), elle offre sans doute l’une des meilleures vues de la ville. De son observatoire, le Top of the Rock, l’un des gratte-ciel les plus légendaires de la ville, on peut admirer aussi bien l’Empire State Building que le One World Trade Center.

Construite dans les années 1930, la Tour Rockefeller est également un témoignage de l’histoire architecturale de la ville. Avec ses lignes épurées et son style Art déco, elle est un parfait exemple de l’architecture américaine de l’époque.

Les futurs géants de New York

Si ces trois buildings sont emblématiques de New York, la ville ne cesse de se réinventer et de construire de nouveaux gratte-ciels toujours plus hauts et plus audacieux.

Parmi les futurs géants de New York, on compte notamment la Central Park Tower, qui devrait culminer à près de 472 mètres de hauteur, et le 111 West 57th Street, une tour résidentielle de luxe qui devrait atteindre 435 mètres.

Ces futurs gratte-ciels témoignent de la vitalité et de l’ambition de New York. Ils sont le reflet d’une ville en perpétuelle évolution, toujours plus haut, toujours plus loin.

Le Chrysler Building, bijou de l’Art déco

Parmi les nombreux gratte-ciel de la ville, le Chrysler Building vaut particulièrement le détour.

Édifié en 1930, ce building est le symbole de l’Art déco à New York. Avec ses 319 mètres de hauteur, il a été pendant une année le plus haut gratte-ciel du monde, avant d’être dépassé par l’Empire State Building.

Le Chrysler Building doit son nom à Walter Chrysler, fondateur de la célèbre marque automobile. Ce dernier souhaitait en effet faire de son entreprise le symbole de la réussite industrielle de l’époque et a donc commandé la construction de ce gratte-ciel.

Avec son couronnement en acier inoxydable, sa flèche effilée et ses gargouilles en forme de capot de voiture, le Chrysler Building est une véritable œuvre d’art.

Malheureusement, le Chrysler Building ne dispose pas d’observatoire accessible au public. Mais son architecture extérieure vaut à elle seule le détour. Son design unique et sa façade en acier inoxydable qui scintille au soleil en font l’un des gratte-ciel les plus remarquables de New York.

Summit One Vanderbilt, le nouveau venu

Inauguré en 2021, le Summit One Vanderbilt est le dernier-né des gratte-ciel de New York. Situé à côté de la gare de Grand Central Terminal, ce géant de verre culmine à 427 mètres de hauteur.

Il offre, tout comme les autres gratte-ciel, une plateforme d’observation à 360°. Mais le Summit One Vanderbilt se distingue par son expérience immersive unique. En effet, l’observatoire comprend une installation d’art interactive composée de miroirs et de lumières, qui donne l’impression aux visiteurs de flotter dans le ciel au-dessus de la ville.

Pour les plus audacieux, il est même possible de marcher sur un plancher de verre suspendu à 335 mètres au-dessus du sol.

Une expérience vertigineuse qui offre une vue incomparable sur la Big Apple. L’observatoire du Summit One Vanderbilt est sans aucun doute une des meilleures manières de découvrir New York depuis les hauteurs.

Le Flatiron Building, l’original

Le Flatiron Building est l’un des plus anciens gratte-ciels de New York. Construit en 1902, ce building a été l’un des plus hauts de la ville à l’époque de sa construction.

Sa forme particulière, qui lui donne l’apparence d’un fer à repasser (ou « flat iron » en anglais), fait de lui un des bâtiments les plus reconnaissables de la ville.

Bien que le Flatiron Building ne soit pas aussi haut que les autres gratte-ciel de New York (il mesure « seulement » 87 mètres de hauteur), il n’en reste pas moins impressionnant.

Sa façade en calcaire et en terre cuite, ses fenêtres en arc et son emplacement stratégique à l’intersection de Broadway et de la 5ème Avenue en font un incontournable de toute visite de New York.

Loisirs