Structures médicales : quelle place pour les IDEL ?

Il existe plusieurs types de structures médicales. Si un jour vous êtes amené à exercer dans l’un de ces milieux, vous pourrez remplir plusieurs rôles. Il y a par exemple les maisons de santé, les SSIAD (Services de Soins Infirmiers à Domicile) et les HAD (Hospitalisations à Domicile). Chacune de ces structures comporte des avantages, mais aussi des inconvénients.

Les maisons de santé

Les maisons de santé font référence à des établissements médicaux qui se chargent de regrouper l’ensemble des professionnels de santé libéraux pouvant exercer des métiers différents dans un même lieu. On peut par exemple parler des médecins, des kinésithérapeutes, des psychologues, ou encore des infirmiers (entre autres professions). Il existe d’ailleurs des structures qui se sont spécialisées dans la facturation et la télétransmission pour infirmiers IDEL. Leur rôle est d’aider les professionnels exerçant dans le domaine libéral à se décharger de leurs tâches administratives. Izyfact en fait partie. Les maisons de santé sont toujours constituées d’au moins 2 médecins et d’un infirmier. L’inconvénient dans ce genre de structures réside d’ailleurs dans le fait que vous n’êtes jamais à l’abri de désaccords et de conflits au sein de l’équipe.

A découvrir également : Protection des sites industriels : ce qu’il faut savoir

Les SSIAD

Les SSIAD renvoient aux services de soins infirmiers à domicile. Ils se chargent de réaliser des soins techniques, de base et relationnels. Les personnes concernées sont les seniors, ou encore les personnes indépendantes. La structure présente des professionnels de santé variés, mais qui sont tous salariés. Le fait de collaborer avec un SSIAD contribue aussi à enrichir le suivi patient et à vous ouvrir vers d’autres horizons. Les SSIAD présentent plusieurs avantages non négligeables. De plus, ils permettront de bien limiter les risques d’hospitalisation systématiques.

Lire également : Réussir avec Prestashop : nos astuces

Les HAD

Les HAD (Hospitalisations à Domicile) font également partie de ces structures médicales existantes. Mais elles ne concernent qu’une catégorie de patients bien spécifique. On fera référence aux individus souffrant de pathologies chroniques, instables, ou encore graves. C’est aussi un bon moyen d’éviter l’hospitalisation tout en permettant au patient de suivre son traitement dans un cadre familier. Si vous décidez de collaborer avec ce genre de structures, vous pouvez vous attendre à découvrir plusieurs autres méthodes de travail, ou même à travailler avec d’autres professionnels. C’est un secteur très intéressant qui peut vous aider à bien développer vos compétences. Les HAD permettent aux patients de disposer d’un niveau de confort optimal en leur assurant des soins ponctuels et adaptés.

Santé