Quelle banque pour le prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro est principalement destiné aux nouveaux adhérents, bien qu’il soit possible d’en bénéficier si l’on en a déjà été propriétaire. De nombreux critères doivent être remplis pour y accéder et, surtout, pour s’adresser au bon établissement de crédit. IZI by EDF vous indique à quelle banque vous adresser pour un prêt à taux zéro.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Pour obtenir un prêt à taux zéro, vous ne devez pas avoir possédé au cours des deux années précédant la demande de prêt. Sous réserve des conditions de ressources, le prêt à taux zéro peut représenter 20% ou 40% du coût total de l’opération à financer en fonction de la zone où vous souhaitez acheter et du type de propriété (neuve ou ancienne). Le coût total de l’opération comprend le prix du logement, les travaux à effectuer et les frais de négociation. Le prêt à taux zéro ne peut être alloué que pour l’achat d’une résidence principale (nouvelle ou à rénover) où l’emprunteur régler au plus tard un an après l’acquisition ou l’achèvement des travaux.

A découvrir également : Comment se calcule la taxe des ordures ménagères ?

Pour bénéficier d’un prêt à taux nul pour un achat dans l’ancienne résidence ou l’acquisition d’une résidence principale en vertu d’un contrat de vente d’un immeuble à rénover ou à louer, des travaux doivent être effectués qui représenteront au moins 25 % du coût total de l’exploitation . Avant d’aller à la banque pour un prêt à taux zéro, vous devrez impliquer des professionnels pour obtenir les devis qui formeront votre dossier. N’hésitez pas à contacter les chefs d’entreprise IZI by EDF pour un devis gratuit.

La durée du remboursement d’un prêt à taux zéro varie en fonction du montant accordé et du revenu de l’emprunteur. Cependant, il sera toujours entre 20 et 25 ans, y compris un délai de 5, 10 ou 15 ans.

A lire en complément : 4 conseils pour bien choisir son agence immobilière

Choisir votre banque pour le prêt à taux zéro

Lorsque vous acceptez un prêt à taux zéro, la banque ne vous donne pas d’intérêt. Cette dernière sera en effet supportée par l’Etat sous la forme de crédits d’impôts accordés aux établissements bancaires partenaires. Dans certains cas, l’État peut même offrir sa garantie . Pour obtenir un prêt à taux zéro, vous devrez vous adresser aux établissements suivants :

  • Crédit Foncier de France
  • Natixis
  • Banque BCP
  • Banque de Savoie
  • Banque Populaire (all caisses)
  • BRED Banque Populaire
  • Casden Banque Populaire
  • Credit Cooperatif
  • Credit Maritime d’Overseas
  • Banking Company d’Expansion
  • Société Financière pour le Développement de la Réunion (SOFIDER)
  • Savings Bank (all caisses)
  • Compagnie de Financing Foncier
  • BNP Paribas
  • BNP Paribas Réunion
  • BNP Paribas Antilles Guyana
  • Crédit Agricole (all regional caisses)
  • Bank Chalus
  • LCL
  • Bank European Crédit Mutuel
  • Caisse Fédérale de Crédit Mutuel (all Caisses)
  • Monabanq
  • CIC Crédit
  • Immobilier de France
  • Société Générale
  • Commercial Bank Banque Commerciale Océan Indien
  • Crédit du Nord
  • Bank Courtois
  • Bank Kolb
  • Bank Laydernier
  • Banque Nuger
  • Banque Rhône-Alpes
  • Banque Tarneaud
  • Marseillaise de Credit Company
  • La Banque Postale
  • BPE
  • Financial Corporation pour l’accession à la propriété
  • Caixa Geral de Depósitos
  • HSBC Francia
  • Orange Bank

Avec un montant allant jusqu’à 40% du financement de l’achat d’une résidence principale, il est préférable d’affiner votre dossier lorsque vous allez à une banque pour un prêt à taux zéro. Dans le cas d’un achat avec des œuvres, entourez-vous de professionnels qualifiés pour mettre toutes les chances de votre côté.

Prêt à taux zéro : comment calculer son prêt ?

Le prêt à taux zéro est un dispositif très accessible pour les familles modestes et dans certaines mesures pour ceux qui ont des travaux lourds à porter. Toutes les banques proposent cette solution pour accéder à la propriété. Cependant, comme tous les autres prêts immobiliers, il faut se préparer à assumer une charge financière et des démarches auprès du notaire. Pour anticiper tous les frais, il existe un simulateur disponible sur https://www.immobilier-danger.com/simulation/calculette-pret-immobilier.html.

Concrètement, il s’agit pour le client de simuler l’ensemble du coût de son prêt, sa capacité de remboursement, déterminer son taux d’endettement. Le simulateur que propose immobilier-danger présente également le coût des frais de notaire. En outre, il y a de quoi mettre en place toutes ces simulations pour anticiper la charge financière du PTZ.

En optant pour les simulations de tous les éléments du PTZ, le futur propriétaire prépare son budget mensuel consacré à son logement. C’est pourquoi, il ne faut pas négliger cette charge pour garantir la pérennité du foyer. En conséquence, ces simulateurs permettent de calculer l’ensemble des coûts sur la durée du PTZ dans son ensemble.

Par conséquent, avant de s’engager avec les banques, il faut s’appuyer sur ce simulateur de prêt pour mettre en place un budget de dépense pour le PTZ cohérent pour le foyer.

Immo