Quitter son appartement dans les règles de l’art

Vous connaissez sûrement les étapes pour résilier votre bail de location. Cependant, avec le stress d’un nouveau déménagement, on peut parfois commettre des erreurs dans cette résiliation. En effet, si vous oubliez par exemple de faire le grand nettoyage, le propriétaire peut très bien ne pas vous remettre le dépôt de garantie. Dans ce dossier, nous allons vous expliquer comment quitter son appartement dans les règles de l’art.

Informer le propriétaire

A lire également : Matelas ressort ou mousse ?

Si vous voulez quitter votre appartement, la première chose que vous devez faire est d’informer votre propriétaire de votre départ. Vous devez vous y prendre au moins trois mois à l’avance s’il s’agit d’un bien mis en location à vide. Pour le cas d’un bien localisé en zone tendue, le délai de préavis est d’un mois. Si c’est une raison personnelle comme l’agrandissement de la famille ou une raison professionnelle comme la perte d’emploi qui vous pousse à résilier le bail, le propriétaire peut accepter un préavis d’un mois.

Vous ne pouvez pas quitter le bien du jour au lendemain sans préavis. Arrangez-vous à ce que ce préavis prenne fin le jour où vous comptez vraiment quitter le logement. Ceci vous évitera de payer la moitié du loyer.

A lire en complément : Le store banne essentiel pour vous abriter du soleil

Pour l’informer, vous pouvez lui envoyer une lettre de résiliation par courrier avec accusé de réception. La date de réception de cette lettre marque le début du préavis. Si votre propriétaire habite près de chez vous, vous pouvez lui remettre en main propre la lettre de résiliation, mais faites lui signer une preuve de réception pour faire valoir la réception de cette lettre. Il est à noter que jusqu’à la fin du préavis, vous devez payer normalement le loyer ainsi que les charges locatives.

S’arranger avec le propriétaire pour les visites de logement

Oui, vous ne partirez que dans trois mois, mais le propriétaire peut déjà lancer la recherche d’un nouveau locataire. Ceci dit, il pourra planifier des visites, même si vous occupez encore le logement. C’est tout à fait dans son droit. Vous devez donc accepter deux heures de visite par jour ouvrable. Vous pouvez alors refuser la demande de visite lors des jours fériés et des week-ends. Vous devez donc vous organiser avec lui pour ces visites.

Faire l’état des lieux de sortie

À ce stade, vous pouvez vraiment commencer à préparer votre départ. Lorsque vous avez pris possession de l’appartement, vous avez fait avec le propriétaire un état des lieux d’entrée. Lorsque vous quittez le logement, il faut également faire un état des lieux de sortie. Là, il ne faut pas se précipiter à appeler le propriétaire.

Avant de le faire venir à l’appartement, prenez le temps de réparer les éléments du logement qui ont besoin d’une réparation à votre charge. Il est également recommandé de faire un nettoyage de votre appartement à la fin du bail. Ceci vous assure la récupération intégrale du dépôt de garantie ou de la caution. L’idéal est de récupérer l’intégralité de cette caution, car elle correspond quand même à un ou deux mois de loyer hors charges.

Récupérer la caution

Si vous avez un propriétaire compréhensif, il pourra vous remettre la caution, une partie ou son intégralité, le jour même de l’état des lieux, notamment si l’état des lieux de départ est conforme à l’état des lieux de sortie. Dans certains cas, la restitution de cette caution peut prendre jusqu’à deux mois. Pour ce qui est du montant du dépôt de garantie à remettre, ceci va dépendre des constatations des lieux. Le propriétaire doit justifier les sommes déduites de la caution.

Rendre les clés et déménager

Voilà, vous pouvez maintenant quitter l’appartement. Vos cartons sont déjà prêts et une société de déménagement pas cher devra déjà être sur les lieux pour vous aider à vider l’appartement. Une fois le camion de déménagement rempli, il peut partir pour le nouvel appartement ou la nouvelle maison. Un membre de votre famille pourra suivre le camion pour lui indiquer l’adresse de votre nouveau logement.

Vous, qui êtes signataire du bail de location, devez encore revoir une dernière fois votre ancien propriétaire. Cette dernière rencontre consiste à la remise des clés. En effet, vous ne pouvez pas vraiment laisser ces clés à n’importe qui et même pas à votre voisin. Il faut remettre ces clés en main propre au propriétaire. Même s’il habite à l’autre bout de la ville, vous devez faire le déplacement.

 

S’il a mandaté un agent immobilier, c’est à cet agent immobilier que vous devez remettre les clés. Ce dernier devra être présent le jour de votre départ. Voilà, vous avez quitté votre ancien appartement, vous arrivez dans un nouveau. Il faudra faire l’état des lieux d’entrée avec le nouveau propriétaire avant de prendre possession du logement. Si quitter l’appartement a été une affaire, s’installer dans un nouvel appartement en est une autre.

Maison